Mon chien saigne


CONDUITE A TENIR EN URGENCE

Commencez par localiser d’où votre chien saigne : plaie ou orifice naturel (gueule, narines, anus, voies urinaires ou génitales).

Si le saignement provient d’un orifice naturel, amenez immédiatement le chien au service d’urgence vétérinaire. En cas de plaie, un écoulement de sang rouge vif et pulsé traduit une lésion artérielle, du sang rouge foncé en nappe une lésion veineuse.

En cas de saignement artériel, faire une compression au-dessus de la plaie (racine du membre par exemple) pour ralentir le saignement et amener d’urgence le chien en consultation.

Pour les saignements veineux, la compression se fait au niveau de la plaie, avec une compresse ou linge propre et si besoin un pansement compressif. Mais attention à ne pas faire un garrot trop serré et pendant trop longtemps. Les conséquences pourraient être très graves.

 

GRAVITÉ

Urgence vétérinaire vraie ou relative selon l’importance, la localisation et la nature

 

PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES

Traumatismes, intoxications (en particulier par les raticides qui contiennent souvent des anticoagulants), maladies diverses (hémophilie et maladies de la coagulation, certains cancers, …)

 

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.

En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation dans un service d’urgence est l’option la plus sûre. C’est particulièrement vrai si le chien est très jeune, âgé, malade, sous anticoagulant ou sous aspirine mais également si l’on craint un saignement artériel ou si la perte de sang est abondante. Une surveillance, des analyses, voire une transfusion sanguine peuvent être nécessaires.

 

 HOSPITALISATION

Nécessaire dans les cas graves

 

Mon chien saigne
Saignement du nez chez un chien (ou epistaxis). Les causes possibles sont nombreuses (tumeur, mycose, parasite, traumatisme, intoxication, …). Des analyses, radiographies, fibroscopie, IRM, …) sont souvent nécessaires pour déterminer l’origine de cette urgence vétérinaire.

A VOIR AUSSI


  • • Intoxication au ricin chez le chien

    L’intoxication au ricin chez le chien se fait le plus souvent par ingestion de graines ou du tourteau, soit directement dans l’emballage, soit après qu’il ait été épandu dans le jardin. Le tourteau de ricin est très appétent pour le chien.

  • • Mon chien ne mange plus

    La perte d’appétit est un symptôme très peu spécifique et commun à de très nombreuses maladies ou situations : maladies infectieuses, intoxications alimentaires, maladies métaboliques (diabète sucré, insuffisance rénale, maladie d’Addison,…), effets secondaires de certains médicaments,   des douleurs abdominales, des douleurs neurologiques, certains cancers, …

  • • La toux chez le chien
  • • Mon chien a un épillet

    Brutalement, à son retour de promenade, votre chien éternue, se frotte le nez, l’œil ou l’oreille, secoue sa tête, boite, se lèche la patte, … Il est peut être victime d’un épillet !

    De par leur structure, lorsqu’ils sont secs, les épillets ont tendance à s’accrocher dans les poils et à toujours progresser vers l’avant. Ils peuvent rentrer dans divers orifices (oreilles, narines,…) ou même traverser la peau et entamer une migration dans l’organisme pouvant ainsi être responsables d’abcès, de pleurésie, de fistules, …

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00