Intoxication par le sel (chlorure de sodium) chez le chien


CONDUITE À TENIR EN URGENCE

L’intoxication par le sel (chlorure de sodium) chez le chien  peut être due à une ingestion de sel de cuisine, de sel régénérant pour lave-vaisselle, de sel utilisé pour traiter le verglas, par l’ingestion d’objets en pâte à sel, de biscuits apéritifs ou d’autres aliments très salés et enfin par ingestion d’eau de mer.

En général, l’intoxication se produit en cas d’ingestion excessive de sel sur un chien qui n’a pas accès à une source d’eau (gamelle d’eau gelée ou vide, eau souillée et inappétente, …)

Si après une ingestion excessive de sel votre chien présente des signes d’intoxication mais est encore capable de boire seul, il faut commencer par lui donner de l’eau en petites quantités et de façon répétée. En revanche, l’administration rapide d’une grosse quantité d’eau est dangereuse.

Une intoxication par le sel peut être mortelle
 ou laisser de graves séquelles.

La dose toxique chez le chien est de 4 g/kg, soit environ 1 litre d’eau de mer pour 7 kg.

 

Intoxication par le sel chez le chien
L'ingestion d'eau de mer est une cause classique d'intoxication du chien par le sel

GRAVITÉ

Urgence vétérinaire vraie ou relative selon l’importance, la localisation et la nature

 

PRINCIPAUX SYMPTOMES ET MECANISMES D’ACTION

Une trop forte concentration de sodium dans le sang, provoque un œdème du cerveau et de graves troubles nerveux. Au niveau du tube digestif, il y a un appel d’eau entraînant une diarrhée très importante.

En l’absence de soins appropriés et selon la quantité ingérée, l’œdème cérébral peut être irréversible.

 

Intoxication par le sel chez le chien
L'ingestion d'objet en pâte à sel est une cause d'intoxication du chien par le sel (chlorure de sodium)

Les signes cliniques surviennent entre quelques minutes et quelques heures. Ils sont dominés par :

  • Une soif importante
  • Des troubles digestifs : vomissements, diarrhée liquide et abondante, douleurs abdominales et parfois une hypersalivation
  • Des signes nerveux : agitation, ataxie, cécité, prostration, tremblements puis convulsions, perte de conscience voire coma.
  • Des signes généraux : déshydratation, congestion des muqueuses, hyperthermie lors de convulsions

L’évolution peut durer de 1 à 5 jours.

S’il n’y a que des signes digestifs (le plus souvent dans les cas d’ingestion d’eau de mer), le pronostic est plutôt favorable. En cas de signes nerveux, le pronostic est sombre et la mort peut survenir en quelques heures à quelques jours.

 VETERINAIRE A DOMICILE – SERVICE D’URGENCE VETERINAIRE

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.

En son absence, pour ce type d’urgence, et surtout en cas de troubles nerveux, une consultation sans délai dans un service d’urgence est indispensable pour traiter sans délai l’œdème cérébral.

 

HOSPITALISATION

Elle peut être nécessaire selon l’importance des signes cliniques. En cas de troubles nerveux, elle est même indispensable pour mettre en place des perfusions, des anticonvulsivants, des diurétiques adaptés, …

 

A VOIR AUSSI


  • • Intoxication par la nicotine chez le chien

    Il faut avant tout retirer le toxique de l’environnement du chien et le mettre de côté pour le montrer au vétérinaire.

    On peut administrer du charbon activé pour favoriser l’élimination du toxique, mais en faisant très attention, surtout en cas de vomissements, que le chien ne fasse pas une fausse déglutition. S’il présente des troubles neurologiques, il vaut mieux s’abstenir. Dans tous les cas, ne pas prendre le risque de se faire mordre ou griffer.

  • • Mon chien a joué avec des chenilles processionnaires

    Les chenilles processionnaires (Thaumetopoea pityocampa) colonisent les pins dans de nombreuses régions, y compris en Ile de France. En mars-avril, les chenilles descendent des arbres en une longue procession pour aller sʼenfouir dans le sol plusieurs dizaines de mètres plus loin. Les chenilles sont recouvertes de poils extrêmement urticants. Ils se détachent facilement dès que la chenille est inquiétée, libérant une substance très irritante. Surtout, ne jamais toucher les chenilles avec les mains.

  • • Mon chien a des tiques

    Pour enlever la tique le meilleur moyen est d’utiliser un crochet à tique, disponible chez votre vétérinaire. Pensez à vous en procurer un avant de partir en promenade !

    Retirer une tique avec un crochet adapté est un geste simple et non douloureux. On choisit le crochet d’une taille adaptée à celle de la tique à retirer (il existe 2 tailles, vendues ensemble). On positionne le crochet contre la peau et on avance la fente en abordant le parasite de côté, au niveau de sa tête.

  • • Intoxication du chien par les plantes : le Ficus

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00