Intoxication au ricin chez le chien


CONDUITE À TENIR EN URGENCE LORS D’UNE INTOXICATION AU RICIN CHEZ LE CHIEN

Le ricin (Ricinus communis) est une grande plante oléagineuse de la famille des Euphorbiacées. Elle est utilisée comme plante décorative dans les jardins, avec des variétés aux feuilles de couleur verte ou rouge mais aussi pour des usages pharmaceutiques ou cosmétiques. La pression des graines permet la production d’huile (huile de ricin) et de tourteaux, très utilisés dans les jardins comme engrais ou pour éloigner les taupes, en particulier en agriculture biologique.

Toute la plante est toxique, en particulier les graines, qui ont un aspect luisant et marbré, et le tourteau. L’huile de ricin est purgative mais ne renferme pas la molécule toxique.

L’intoxication au ricin chez le chien se fait le plus souvent par ingestion de graines ou du tourteau, soit directement dans l’emballage, soit après qu’il ait été épandu dans le jardin. Le tourteau de ricin est très appétent pour le chien.

Prévention :

  • Ne pas utiliser d’engrais à base de tourteau de ricin si des chiens ont accès à votre jardin
  • Ne pas planter de ricin ornemental dans votre jardin
  • Ne pas promener votre chien dans un champ dans lequel du tourteau de ricin a été épandu

Chez le chien, la dose toxique est de :

  • Pour les graines : 0,6 à 5,5 g/kg de poids. Deux ou trois graines de ricin suffisent pour tuer un petit chien.
  • Pour le tourteau : 30 à 40 g pour un chien de 10 kg

En cas d’ingestion, retirer de la gueule du chien les graines ou le tourteau ingéré en veillant à ne pas vous faire mordre. Si l’intoxication est très récente (moins de 30 min), faire vomir le chien en prenant toutes les précautions de rigueur. Administrer du charbon activé (le plus tôt possible mais avec précaution pour éviter des fausses routes). Prendre un échantillon des plantes, ou du tourteau, une photo, l’emballage ou l’étiquette. Ces éléments seront précieux pour le vétérinaire.

Intoxication au ricin chez le chien
Les graines de ricin sont très toxiques pour le chien
Intoxication au ricin chez le chien
Le ricin, plante ornementale est responsable d'intoxications chez le chien

GRAVITE D’UNE INTOXICATION AU RICIN CHEZ LE CHIEN :

Urgence vétérinaire vraie en particulier lors d’ingestion de tourteau. Le pronostic dépend de la rapidité d’intervention et de mise en place des soins.


PRINCIPAUX SYMPTOMES ET MECANISMES D’ACTION LORS D’UNE INTOXICATION AU RICIN CHEZ LE CHIEN

La molécule en cause est une toxine, la ricine, irritante et particulièrement dangereuse pour le foie et les reins. Il n’y a pas d’antidote spécifique. Les signes cliniques apparaissent entre quelques heures et quelques jours après l’ingestion (environ 24 heures en moyenne) et l’évolution dure 2 à 3 jours. L’évolution vers la mort est fréquente.

Les signes cliniques sont dominés par :

  • Des troubles digestifs vomissements parfois avec du sang, diarrhée hémorragique très violente, douleurs abdominales, hypersalivation
  • Une baisse (voire un arrêt) de la production d’urines
  • Des signes généraux : abattement, hypo ou hyperthermie, anorexie, déshydratation
  • Troubles hépatiques et rénaux, coma

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié. En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation sans délai dans un service d’urgence est indispensable.


HOSPITALISATION :

Dans les cas graves, l’hospitalisation est indispensable, avec un pronostic souvent réservé, en particulier lors d’ingestion de tourteau.

Il n’existe pas d’antidote spécifique. La prise en charge repose sur des traitements symptomatiques et éliminatoires.

A VOIR AUSSI


  • • Mon chien vomit

    Le vomissement est un acte réflexe qui provoque l’élimination active et par la bouche du contenu digestif et plus particulièrement celui de l’estomac. Il ne doit pas être confondu avec la régurgitation qui est un rejet passif (c’est-à-dire sans contraction active de l’abdomen) de nourriture non digérée (ou de salive).

    L’observation du contenu rejeté est important pour estimer la gravité et orienter ultérieurement le vétérinaire : aliments non digérés, sucs gastriques ou biliaires jaunes ou verdâtres, sang (on parle d’hématémèse) rouge vif ou marron lorsqu’il est en partie digéré, morceaux de corps étranger, de plantes, …

  • • Mon chien a des tiques

    Pour enlever la tique le meilleur moyen est d’utiliser un crochet à tique, disponible chez votre vétérinaire. Pensez à vous en procurer un avant de partir en promenade !

    Retirer une tique avec un crochet adapté est un geste simple et non douloureux. On choisit le crochet d’une taille adaptée à celle de la tique à retirer (il existe 2 tailles, vendues ensemble). On positionne le crochet contre la peau et on avance la fente en abordant le parasite de côté, au niveau de sa tête.

  • • Intoxication par le sel (chlorure de sodium) chez le chien

    L’intoxication par le sel (chlorure de sodium) chez le chien peut être due à une ingestion de sel de cuisine, de sel régénérant pour lave-vaisselle, de sel utilisé pour traiter le verglas, par l’ingestion d’objets en pâte à sel, de biscuits apéritifs ou d’autres aliments très salés et enfin par ingestion d’eau de mer.

    En général, l’intoxication se produit en cas d’ingestion excessive.

  • • Mon chien ne mange plus

    La perte d’appétit est un symptôme très peu spécifique et commun à de très nombreuses maladies ou situations : maladies infectieuses, intoxications alimentaires, maladies métaboliques (diabète sucré, insuffisance rénale, maladie d’Addison,…), effets secondaires de certains médicaments,   des douleurs abdominales, des douleurs neurologiques, certains cancers, …

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00