Intoxication par le lys (lis) chez le chien


URGENCES VÉTÉRINAIRES CHIEN : Intoxication par le lys (lis)

Conduite à tenir en urgence :

Les lys (Lilium spp) sont des plantes à bulbe très décoratives. Elles sont très utilisées dans les bouquets et les jardins. À l’extérieur, leur floraison se produit en été.

Toute la plante est toxique mais le chien s’intoxique en mâchonnant des feuilles ou en léchant le pollen des fleurs.

L’intoxication est moins fréquente chez le chien que chez le chat.

Retirer de la gueule du chien les feuilles ingérées en veillant à ne pas vous faire mordre.

Si l’intoxication est très récente (moins de 30 min), faire vomir le chien en prenant toutes les précautions de rigueur.

Administrer (avec précaution pour éviter des fausses routes) du charbon activé

Prendre un échantillon des plantes, une photo ou l’étiquette s’il y en a une. Ces éléments seront précieux pour le vétérinaire.


GRAVITÉ DE L’INTOXICATION PAR LE LYS (LIS) CHEZ LE CHIEN :

Urgence vétérinaire relative selon la quantité ingérée, l’âge et l’état du chien.

Le pronostic est bon chez le chien, mais, en cas de signes cliniques, il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire.

Les lys peuvent être responsables de graves intoxications chez le chien
Les lys peuvent être responsables de graves intoxications chez le chien

PRINCIPAUX SYMPTÔMES ET MÉCANISMES D’ACTION CHEZ LE CHIEN

La molécule toxique et son mode d’action sont inconnus.

Chez le chien, même à forte dose on n’observe que des troubles gastro-intestinaux modérés (vomissements, hypersalivation).


QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

  • Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.

  • En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation dans un service d’urgence est conseillée.


HOSPITALISATION :

Rarement indispensable chez le chien.

A VOIR AUSSI


  • • Intoxication par le Dieffenbachia chez le chien

    Le Dieffenbachia est une plante d’intérieur très courante, de la famille des Aracées. C’est une intoxication très fréquente chez le chien.

    L’intoxication se produit par mâchonnement ou ingestion de feuilles ou de tiges mais aussi par projection de sève dans l’œil.

    Retirer les plantes de la gueule du chien en veillant à ne pas se faire mordre, avec des gants de ménage et en se protégeant les yeux. En cas de contamination cutanée, empêcher que le chien se lèche.

  • • Intoxication par le scilliroside chez le chien (ou produits contre les rats : rodenticides ou raticides)
  • • Intoxication par la nicotine chez le chien

    Il faut avant tout retirer le toxique de l’environnement du chien et le mettre de côté pour le montrer au vétérinaire.

    On peut administrer du charbon activé pour favoriser l’élimination du toxique, mais en faisant très attention, surtout en cas de vomissements, que le chien ne fasse pas une fausse déglutition. S’il présente des troubles neurologiques, il vaut mieux s’abstenir. Dans tous les cas, ne pas prendre le risque de se faire mordre ou griffer.

  • • Intoxication au Gui chez le chien

    Le gui (Viscum album) est une plante parasite qui se développe sous forme de grosses boules sur certains arbres. Elle produit des baies blanches à l’automne et en hiver qui la rende très décorative et largement utilisée lors des fêtes de fin d’année.

    L’intoxication au gui chez le chien résulte surtout de l’ingestion des baies à l’occasion des fêtes de fin d’année.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00