Intoxication par le lys (lis) chez le chat


URGENCES VÉTÉRINAIRES CHAT : Intoxication par le lys (lis)

Conduite à tenir en urgence :

Les lys (Lilium spp) sont des plantes à bulbe très décoratives. Elles sont très utilisées dans les bouquets et les jardins. A l’extérieur, leur floraison se produit en été.

Le chat est très attiré par les lys et l’ingestion d’une seule feuille peut être mortelle. Il s’intoxique en mâchonnant des feuilles ou en léchant le pollen des fleurs.

Retirer de la gueule du chat les feuilles ingérées en veillant à ne pas vous faire mordre ou griffer.

Si l’intoxication est très récente (moins de 30 min), faire vomir le chat en prenant toutes les précautions de rigueur.

Administrer (avec précaution pour éviter des fausses routes) du charbon activé

Prendre un échantillon des plantes, une photo ou l’étiquette s’il y en a une. Ces éléments seront précieux pour le vétérinaire.


GRAVITÉ DE L’INTOXICATION PAR LE LYS (LIS) CHEZ LE CHAT :

Urgence vétérinaire vraie.

Le pronostic est réservé chez le chat avec un risque important d’insuffisance rénale chronique ultérieure.

En cas de signes cliniques, il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire.

Les lys peuvent être responsables de graves intoxications chez le chat
Les lys peuvent être responsables de graves intoxications chez le chat

PRINCIPAUX SYMPTÔMES ET MÉCANISMES D’ACTION CHEZ LE CHAT

La molécule toxique et son mode d’action sont inconnus.

Chez le chat, les signes cliniques surviennent quelques heures après l’ingestion et sont dominés par :

  • Des troubles digestifs : vomissements, parfois hypersalivation
  • Des troubles généraux : abattement, perte d’appétit, œdème de la face, déshydratation
  • Des troubles neurologiques : ataxie, convulsions, …
  • Des troubles rénaux : évolution en 24 à 48 heures d’une insuffisance rénale aiguë qui peut être mortelle.


QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

  • Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.
  • En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation rapide dans un service d’urgence est nécessaire.

HOSPITALISATION :

Indispensable chez le chat pour la mise en place d’une surveillance et d’un traitement de l’insuffisance rénale.

A VOIR AUSSI


  • • Intoxication par la nicotine chez le chat

    Il faut avant tout retirer le toxique de l’environnement du chat et le mettre de côté pour le montrer au vétérinaire.

    On peut administrer du charbon activé pour favoriser l’élimination du toxique, mais en faisant très attention, surtout en cas de vomissements, que le chien ne fasse pas une fausse déglutition. S’il présente des troubles neurologiques, il vaut mieux s’abstenir. Dans tous les cas, ne pas prendre le risque de se faire mordre ou griffer.

  • • Intoxication du chat par les plantes : l’Hortensia

    Les hortensias (Hydrangea spp) sont des plantes très fréquemment utilisées dans les parcs et jardins mais aussi en décoration sous forme de plantes en pots.

     

    Si toutes les parties de la plante sont toxiques, les feuilles et surtout les bourgeons floraux sont dangereux.

     

    La dose toxique est actuellement inconnue chez le chat.

  • • Mon chat a joué avec des chenilles processionnaires

    Les chenilles processionnaires (Thaumetopoea pityocampa) colonisent les pins dans de nombreuses régions, y compris en Ile de France. En mars-avril, les chenilles descendent des arbres en une longue procession pour aller sʼenfouir dans le sol plusieurs dizaines de mètres plus loin. Les chenilles sont recouvertes de poils extrêmement urticants. Ils se détachent facilement dès que la chenille est inquiétée, libérant une substance très irritante. Surtout, ne jamais toucher les chenilles avec les mains.

  • • Intoxication chat : avocat et avocatier

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00