Intoxication par le lys (lis) chez le chat


URGENCES VÉTÉRINAIRES CHAT : Intoxication par le lys (lis)

Conduite à tenir en urgence :

Les lys (Lilium spp) sont des plantes à bulbe très décoratives. Elles sont très utilisées dans les bouquets et les jardins. A l’extérieur, leur floraison se produit en été.

Le chat est très attiré par les lys et l’ingestion d’une seule feuille peut être mortelle. Il s’intoxique en mâchonnant des feuilles ou en léchant le pollen des fleurs.

Retirer de la gueule du chat les feuilles ingérées en veillant à ne pas vous faire mordre ou griffer.

Si l’intoxication est très récente (moins de 30 min), faire vomir le chat en prenant toutes les précautions de rigueur.

Administrer (avec précaution pour éviter des fausses routes) du charbon activé

Prendre un échantillon des plantes, une photo ou l’étiquette s’il y en a une. Ces éléments seront précieux pour le vétérinaire.


GRAVITÉ DE L’INTOXICATION PAR LE LYS (LIS) CHEZ LE CHAT :

Urgence vétérinaire vraie.

Le pronostic est réservé chez le chat avec un risque important d’insuffisance rénale chronique ultérieure.

En cas de signes cliniques, il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire.

Les lys peuvent être responsables de graves intoxications chez le chat
Les lys peuvent être responsables de graves intoxications chez le chat

PRINCIPAUX SYMPTÔMES ET MÉCANISMES D’ACTION CHEZ LE CHAT

La molécule toxique et son mode d’action sont inconnus.

Chez le chat, les signes cliniques surviennent quelques heures après l’ingestion et sont dominés par :

  • Des troubles digestifs : vomissements, parfois hypersalivation
  • Des troubles généraux : abattement, perte d’appétit, œdème de la face, déshydratation
  • Des troubles neurologiques : ataxie, convulsions, …
  • Des troubles rénaux : évolution en 24 à 48 heures d’une insuffisance rénale aiguë qui peut être mortelle.


QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

  • Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.
  • En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation rapide dans un service d’urgence est nécessaire.

HOSPITALISATION :

Indispensable chez le chat pour la mise en place d’une surveillance et d’un traitement de l’insuffisance rénale.

A VOIR AUSSI


  • • Intoxication à l’aspirine chez le chat

    L’aspirine, ou acide acétylsalicylique, est un médicament présent dans presque tous les foyers et très largement utilisé chez l’homme. Il existe de très nombreux médicaments humains contenant de l’aspirine : Alka-seltzer ®, Aspégic ®, Aspro ®, Catagine ®, Céphyl ®, Juvépirine ®, …

  • • Intoxication par l’oignon, l’ail, l’échalote et les poireaux chez le chat

    L’oignon (Allium cepa) est responsable d’intoxication chez le chien, comme d’autres plantes de la même famille : poireau, ail, échalote, etc. Cru ou cuit, l’oignon est toxique pour le chien. Le chat est plus sensible que le chien, et il s’intoxique avec une dose moindre (chez le chien 1 oignon suffit pour un chien de 10 kg).

    Bien prise en charge, l’intoxication du chien par les oignons est rarement mortelle mais le chien peut mettre plusieurs jours à récupérer.

  • • Intoxication par le scilliroside chez le chat (ou produits contre les rats : rodenticides ou raticides)
  • • Intoxication par l’antigel chez le chat

    C’est une intoxication plus fréquente en hiver.

    L’éthylène glycol se présente sous la forme d’un liquide sirupeux à la saveur sucrée, ce qui attire généralement les chats. Il est utilisé dans les circuits de refroidissement des voitures, les circuits de chauffage central, divers systèmes de réfrigération. Des additifs amers sont souvent ajoutés pour limiter le risque d’intoxication des enfants et des animaux.

    Le produit est responsable d’une irritation digestive. Il ne faut pas faire vomir l’animal.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00