Intoxication par l’if chez le chien (Taxus baccata)


CONDUITE À TENIR EN URGENCE LORS D’UNE INTOXICATION PAR L’IF CHEZ LE CHIEN

L’if (Taxus baccata) est un conifère très présent dans les parcs et jardins, souvent sous forme de haies. Toutes les parties de cette plante sont toxiques, sauf la pulpe rouge du fruit. Leur goût doux est apprécié par les chiens mais s’ils ne mastiquent pas les graines (partie la plus toxique) qu’il contient, le produit toxique n’est pas libéré. C’est ce qui explique que, contrairement à d’autres espèces, les accidents mortels sont rares chez le chien.

En cas d’ingestion, retirer de la gueule du chien les feuilles ingérées en veillant à ne pas vous faire mordre. Si l’intoxication est très récente (moins de 30 min), faire vomir le chien en prenant toutes les précautions de rigueur. En revanche, si le chien présente des signes neurologiques ou est trop agité, le faire vomir est déconseillé, voire dangereux.

Administrer du charbon activé (avec précaution pour éviter des fausses routes). Prendre un échantillon des plantes, une photo ou l’étiquette s’il y en a une. Ces éléments seront précieux pour le vétérinaire.

intoxication par l'if chez le chien
L'if peut être responsable d'intoxications chez le chien

GRAVITÉ D’UNE INTOXICATION PAR L’IF CHEZ LE CHIEN :

Urgence vétérinaire vraie à relative en fonction de la quantité ingérée, de la taille, de l’âge et de l’état général du chienL’apparition de signes cliniques justifie une consultation d’urgence sans délais.


PRINCIPAUX SYMPTOMES ET MECANISMES D’ACTION DE L’INTOXICATION PAR L’IF CHEZ LE CHIEN

La plante contient des molécules toxiques (alcaloïde nommé taxine qui a des actions cardiotoxiques).

Chez le chien, si les baies sont avalées sans être mastiquées, le plus souvent l’ingestion est sans signe clinique. Dans les autres cas, les symptômes peuvent apparaître très rapidement et en général, moins de trois heures après l’ingestion. Des formes subaiguës évoluant en 24 à 48 heures sont également décrites.

Les signes cliniques sont dominés par :

  • Des troubles digestifs : vomissements, diarrhée, sécheresse de la bouche ou hypersalivation
  • Des troubles cardiaques : arythmie, bradycardie, …
  • Des signes nerveux. Ils sont moins fréquents mais de mauvais pronostic avec une mort qui survient généralement en 12 à 48 heures. On peut ainsi observer de l’agitation, un comportement agressif, une ataxie, des tremblements, des cirses convulsives, …

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié. En son absence, pour ce type d’urgence, si des signes cliniques apparaissent, une consultation sans délai dans un service d’urgence est indispensable. En effet, une surveillance vétérinaire et des soins appropriés doivent être mis en place.


HOSPITALISATION :

En cas de signes neurologiques ou cardiologiques, l’hospitalisation du chien est toujours indispensable et le pronostic réservé.

A VOIR AUSSI


  • • Mon chien s’est fait accidenter

    Votre chien vient d’avoir un accident de la voie publique. Il faut commencer par prendre des mesures de sécurité pour éviter qu’il n’y ait d’autres blessés : ne pas stationner sur la voie publique, écarter les badauds, se signaler s’il fait nuit, …

    A cause de la douleur, faites attention de ne pas vous faire mordre en manipulant le chien, même s’il est très gentil. Il ne faut pas hésiter à lui mettre une muselière ou un lien sur la gueule.

  • • Intoxication au ricin chez le chien

    L’intoxication au ricin chez le chien se fait le plus souvent par ingestion de graines ou du tourteau, soit directement dans l’emballage, soit après qu’il ait été épandu dans le jardin. Le tourteau de ricin est très appétent pour le chien.

  • • Mon chien a un abcès, une masse, une tuméfaction

    Un abcès est une accumulation de pus dans une petite cavité. Il existe des abcès superficiels et des abcès profonds. Seuls les abcès superficiels sont faciles à détecter par le propriétaire. Le phlegmon est une atteinte proche de l’abcès vers lequel il peut évoluer.

  • • Intoxication par l’oignon, l’ail, l’échalote et les poireaux chez le chien

    L’oignon (Allium cepa) est responsable d’intoxication chez le chien, comme d’autres plantes de la même famille : poireau, ail, échalote, etc. Cru ou cuit, l’oignon est toxique pour le chien. La dose toxique est de 5 à 10 g d’oignon par kg, soit environ 1 oignon pour un chien de 10 kg.

    Bien prise en charge, l’intoxication du chien par les oignons est rarement mortelle mais le chien peut mettre plusieurs jours à récupérer.

     

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00