Intoxication du chat par les plantes : l’Hortensia


CONDUITE À TENIR EN URGENCE :

Les hortensias (Hydrangea spp) sont des plantes très fréquemment utilisées dans les parcs et jardins mais aussi en décoration sous forme de plantes en pots.

Les hortensias sont responsables d’intoxications chez le chat.

Si toutes les parties de la plante sont toxiques, les feuilles et surtout les bourgeons floraux sont dangereux.

La dose toxique est actuellement inconnue chez le chat.

Retirer les plantes ou les baies de la gueule du chat en veillant à ne pas vous faire mordre.

Faire vomir le chat en prenant toutes les précautions de rigueur et au maximum dans l’heure qui suit l’ingestion. Ne pas faire vomir un chat qui présente déjà des vomissements ou des signes nerveux.

Prendre un échantillon des plantes (feuilles, fleurs ou baies), une photo ou l’étiquette s’il y en a une. Ces éléments seront précieux pour le vétérinaire.


GRAVITÉ DE L’INTOXICATION DU CHAT PAR L’HORTENSIA :

Urgence vétérinaire relative ou vraie. Elle dépend de la dose ingérée, de la taille du chat, de son âge, de son état général et de l’apparition ou non de signes nerveux. Le pronostic peut être de réservé à sombre.

L’intoxication du chat par les hortensias est rarement mortelle.


PRINCIPAUX SYMPTÔMES ET MÉCANISMES D’ACTION :

Les signes cliniques sont dominés par des troubles digestifs tels qu’une hypersalivation, des vomissements, de la diarrhée et des douleurs abdominales.

Dans les formes les plus graves, des troubles cardiaques et des troubles nerveux sont possibles.


QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

  • Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.
  • En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation dans un service d’urgence est souhaitable, voire indispensable si l’ingestion est importante ou si des troubles cardiaques ou nerveux sont présents.

HOSPITALISATION :

Elle est nécessaire pour les formes les plus graves ou survenant sur des chatons, des chats âgés ou fragiles.

A VOIR AUSSI


  • • Intoxication du chat par les plantes et médicaments : Digitale et digitaliques
  • • Mon chat a mangé du chocolat

    Notez l’heure supposée de l’ingestion, estimez la quantité ingérée et la nature du chocolat (cacao, chocolat noir ou au lait). Rendez-vous rapidement dans un service d’urgences vétérinaires.

    Les gestes à ne pas faire : si dans certains cas, provoquer le vomissement peut être utile, c’est un geste potentiellement à haut risque pour le chat. La décision ne doit être prise que sur avis du vétérinaire.

  • • Intoxication par le laurier rose chez le chat

    Le Laurier rose (Nerium oleander) est un arbuste très présent dans les parcs, jardins, terrasses, … en particulier dans le sud de la France.

    Toute les parties de la plante sont toxiques : feuilles, fleurs, graines, sève et bois. Les circonstances de l’intoxication sont nombreuses.

    Chez le chat, la dose toxique n’est pas précisément connue mais a priori comparable à la dose toxique chez le chien (environ 2-3 feuilles peuvent tuer un chien de 10 kg).

  • • Intoxication du chat par le paracétamol

    Le paracétamol (également appelé acétaminophène), est le médicament le plus prescrit chez l’homme en cas de fièvre ou de douleurs. Si votre chat a ingéré du paracétamol, il s’agit d’une urgence vétérinaire vraie. Cela nécessite une visite en urgence chez votre vétérinaire traitant s’il est ouvert ou bien dans un service d’urgences vétérinaires.

    Le pronostic dépend de la dose ingérée et de la rapidité de la mise en place du traitement après l’ingestion.

    Chez le chat la dose toxique est de 50 mg/kg. Un comprimé de 500 mg peut tuer un chat.

    Les premiers signes d’intoxication au paracétamol apparaissent le plus souvent 2 à 12h après l’ingestion. La toxicité hépatique survient le plus souvent avant la toxicité sanguine.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00