Trouble du comportement du chien : la sociopathie interspécifique



Qu’est-ce qu’une sociopathie interspécifique chez le chien ?

La sociopathie interspécifique du chien est une affection du chien adulte caractérisée par un déséquilibre de sa relation avec une autre espèce, en l’occurrence avec les humains du groupe auquel il appartient. Des malentendus s’installent en terme de communication, le chien ne sait pas ce qu’on attend de lui et il ne parvient pas à trouver sa place au sein du groupe.

La sociopathie interspécifique ne doit pas être confondue avec la sociopathie intraspécifique.

La sociopathie interspécifique est donc plus une pathologie du groupe (chien + humains) qu’une pathologie du chien. Toutefois, l’évolution d’une sociopathie interspécifique débouche souvent vers l’apparition d’un état anxieux chez le chien concerné.


Quelles sont les manifestations comportementales (ou signes cliniques) d’une sociopathie interspécifique chez le chien ?

Le chien sociopathe est un chien qui ne comprend pas les règles de vie de son foyer ou ne les accepte pas et va chercher à le faire savoir.

Cela peut prendre différents aspects :

  • Le chien peut par exemple estimer que le rôle de gardien n’est pas assuré et décider de se placer en « portier » qui va autoriser ou non les tiers à rentrer. Il est donc souvent hypervigilant et surveille tout ce qui va se passer dans les relations du groupe : interactions posturales, repas, haussements de ton, réprimandes, ..
  • Le chien peut également manifester son malaise en faisant du marquage urinaire ou fécal en l’absence des propriétaires ou en détruisant certains objets pendant leur absence.

Quelles sont les principaux motifs qui doivent conduire à consulter pour suspicion de sociopathie interspécifique ?

Les motifs de consultation lors d’une sociopathie interspécifique chez le chien peuvent être des comportements agressifs au sein du foyer, des destructions, de la malpropreté, des chevauchements, des agressions sur les tiers ou des congénères, ainsi qu’une incapacité à rester seul.


Quelles sont les causes de la sociopathie interspécifique du chien ?

Un support génétique est fortement suspecté : certains chiens auront une tendance naturelle à remettre en cause le cadre qui leur est proposé, d’autres au contraire seront très adaptables quelle que soit la cohérence des règles de vie auxquelles ils sont confrontés.

La sociopathie découle ainsi de la rencontre entre génétique du chien, règles de vie d’un foyer et qualité de la relation sociale entre les deux.


Comment confirmer le diagnostic de sociopathie interspécifique du chien ?

Le diagnostic se fait dans le cadre d’une consultation spécialisée de médecine du comportement.

Le rôle du vétérinaire spécialiste consiste avant tout à explorer le fonctionnement cérébral et ses anomalies éventuelles. Après avoir caractérisé le type de dysfonctionnement, il cherche à déterminer s’il est la conséquence d’un dysfonctionnement cérébral (maladie psychiatrique), d’une affection d’un autre organe (maladie hormonale, digestive, urinaire, …) ou s’il est la conséquence d’un trouble de l’éducation ou de la communication.


Traitement de la sociopathie interspécifique du chien :

Chez le chien, selon le stade, le traitement de la sociopathie interspécifique repose sur un volet médical et un volet comportemental.

• Traitement médical

Il est nécessaire lorsque la sociopathie évolue depuis longtemps et que le chien présente une anxiété ou si le risque d’exposer les personnes du foyer à des blessures est important. Il va donc souvent viser à sécuriser la situation afin de pouvoir mettre en place sereinement la thérapie comportementale.

• Traitement comportemental

Le traitement comportemental de la sociopathie  interspécifique consiste en une série d’exercices qui vont permettre au chien de retrouver une place harmonieuse et non génératrice de stress pour lui au sein du foyer, sans recours à la violence et dans le respect des besoins du chien.

Un travail complémentaire est souvent nécessaire sur la clarté de la communication afin que les humains :

  • Décodent correctement les signaux envoyés par le chien.
  • S’expriment de façon appropriée pour qu’il les comprenne sans ambiguïté.

Quel est le pronostic de la sociopathie interspécifique du chien ?

Plus la sociopathie est prise en charge rapidement, meilleur est le pronostic.

La présence d’agressions est un facteur péjoratif, surtout si elles ont subi une instrumentalisation.

Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter

Glossaire