Albinisme oculo-cutané du chien



Qu’est-ce que l’albinisme oculo-cutané du chien ?

L’albinisme oculo-cutané est une anomalie rare et d’origine génétique, liée à un trouble de la synthèse de la mélanine.

Cette maladie prédispose au développement de certaines tumeurs (en particulier de type mélanome cutané ou oculaire, principalement sur la peau, les lèvres, les paupières ou l’iris.


Prédispositions raciales à l’albinisme oculo-cutané du chien

La maladie est décrite dans diverses races comme chez le Berger australien, le Dobermann.

 

Albinisme oculo-cutané chez des Dobermann (d’après Winkler 2014).

Chez le Dobermann, elle est héréditaire selon un mode autosomique et récessif. Dans cette race, elle est due à une mutation du gène SLC45A2 (Solute Carrier Family 45 Member 2) par délétion de 4 081 paires de base de la partie terminale de l’exon 7.


Signes cliniques de l’albinisme oculo-cutané du chien

Le chiot atteint d’albinisme oculo-cutané présente des signes cliniques à la fois cutanés et oculaires. Sur le plan cutané, l’atteinte est généralisée et la peau et les poils sont dépigmentés.

Sur le plan oculaire, les troubles sont bilatéraux. Les paupières, les cils et la membrane nictitante sont dépigmentées. La pleine lumière gène le chien (photophobie). La pupille est anormale (dyscorie) et, consécutivement à un amincissement de l’iris, prend un aspect bleuté.

Fond d’œil d’un chien albinos.

Comment confirmer le diagnostic d’albinisme oculo-cutané du chien

Le diagnostic se fait dans le cadre d’une consultation spécialisée de dermatologie ou d’ophtalmologie.

Il existe un test génétique pour dépister la mutation identifiée chez le Dobermann.


Traitement de l’albinisme oculo-cutané du chien

Il n’y a pas de traitement spécifique de l’albinisme oculo-cutané.


Pronostic et prévention de l’albinisme oculo-cutané du chien

Le pronostic de l’albinisme oculo-cutané est bon, sauf en cas de développement d’un mélanome.

Compte-tenu du caractère héréditaire, il est déconseillé de faire reproduire les chiens atteints d’albinisme oculo-cutané. Pour les chiens hétérozygotes, il ne faut les croiser qu’avec des homozygotes sains puis faire un dépistage des chiots hétérozygotes (test génétique).

Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter

Glossaire